Grégoire Lefebvre : Interview

16 Juin 2014 (commentaires : 0)

Grégoire Lefebvre : Interview

aja.fr : Grégoire, ça y est, tu as signé ton premier contrat professionnel…

Grégoire Lefevre : Oui ! Et c’est avec l’AJA qui est mon club formateur. C’est une grande satisfaction parce que c’était ma priorité.

aja.fr : Justement, parle-nous un peu de ton parcours au Centre de Formation.

Grégoire Lefevre : ça fait sept années que je suis à Auxerre. J’ai débuté avec les U14 fédéraux en préformation. Ensuite je suis passé par toutes les catégories, j’ai joué avec les 15 ans, les U17, U19, ainsi qu’en CFA et cette saison en CFA2. Et puis, bien sûr, j’ai eu le bonheur d’être intégré au groupe pro. J’ai senti qu’on commençait à me faire confiance, c’était un signe positif que m’adressaient  en particulier le coach et le staff.

aja.fr : Comment as-tu vécu ce premier contact avec les pros ?

Grégoire Lefevre : A mon premier entrainement je suis arrivé stressé, je savais que je changeais de niveau ! Mais j’étais heureux, je vivais cela comme une récompense après de bonnes performances avec l’équipe réserve. Je m’étais toujours entrainé à bloc, avec beaucoup de détermination. Et j’avais le même état d’esprit pendant les matchs. Je dirais donc que pendant mon premier entrainement avec les pros j’étais psychologiquement réservé mais à l’aise et très engagé sur le terrain.

aja.fr : Et puis est arrivée l’heure de jouer ton premier match avec les pros…

Grégoire Lefevre : Oui ! C’était contre Niort. J’entre en jeu un peu après la demi-heure. J’ai vécu ça de manière intense « ça y est ! » Moins d’un quart d’heure plus tard je marquais mon premier but en Ligue 2. C’était une forme d’aboutissement qui venait récompenser mes six années de formation. Cette saison j’ai été titulaire trois fois (contre Caen, Arles-Avignon et Nancy) et j’ai participé à sept autres matchs comme remplaçant.

Maintenant j’attends avec impatience la reprise du 23 juin.

aja.fr : Quels sont tes objectifs ?

Grégoire Lefevre : Obtenir du temps de jeu. Et pour cela continuer à progresser sur le plan physique, tactique et technique. J’ai sans doute une grande marge de progression.

aja.fr : Grégoire, nous te souhaitons une bonne saison.

 

 

Revenir

Ajouter un commentaire