Vous êtes ici

AJAvant-match

« Auxerre reste un très gros club »

17 oct 2018

Rédah Atassi a été formé au Toulouse FC. Après une expérience en Espagne, il est arrivé à Béziers où il évolue depuis quatre saisons. Un défenseur central qui a vécu la très belle ascension de l’ASB, du CFA à la Domino’s Ligue 2. Présentation du club et de la rencontre à venir, avec un défenseur central à l’inhabituel numéro 10.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours avec Béziers ?

Rédah Atassi : « L’année de mon arrivée, je me suis blessé et je n’ai fait qu’une moitié de saison. L’année suivante, on est monté de CFA en National. On joue le maintien la première année, la seconde on termine sixième si mes souvenirs sont bons. Et l’an dernier on est monté en Domino’s Ligue 2. Ma progression, on va dire que j’ai grandi avec le club ».

 

Comment décririez-vous ce championnat ?

« C’est un championnat que l’on découvre. On ne savait pas trop où on allait. On mettait beaucoup de folie offensive et on l’a payé cher. Il faut vite apprendre et on a vite appris parce que c’est un championnat qui ne pardonne pas. Chaque erreur coûte des points ». 

 

Vous avez gagné à trois reprises, les trois fois à l’extérieur. C’est une marque de fabrique dans l’Hérault ?

« Franchement on a beaucoup joué à l’extérieur, on a donc eu plus souvent l’opportunité de gagner à l’extérieur. Je pense qu’en déplacement, on est un peu plus prudent et on essaye de jouer les bons coups à fond. A domicile on s’expose un peu plus. Il ne faut se le cacher, on a hâte de gagner à domicile. C’était notre force les années précédentes ».

 

Vous restez aussi sur une belle victoire au Havre (2-3). Le genre de résultat qui peut vous donner des ailes ?

« La victoire au Havre à bonifié nos deux matches nuls à domicile. Avant la trêve, battre cette belle équipe nous a fait beaucoup de bien. Surtout qu’elle était invaincue à domicile depuis un bon bout de temps. Ça nous donne un bon bol d’air, mais on en veut toujours plus. Le championnat ne s’arrête pas là ».

 

Vous vous déplacerez à Auxerre ce vendredi. Quelle image avez-vous de l’AJA ?

« Auxerre, ça me rappelle ma jeunesse avec les belles épopées européennes. Pour moi, Auxerre reste un très gros club. Dans mon image ça n’a pas changé. Ce n’est plus comme avant, mais même cette année l’identité est toujours présente. C’est l’équipe qui a le plus la possession, elle aime avoir le ballon et jouer un beau football. C’est une des très belles équipes de ce championnat. Je pense que c’est une question d’efficacité dans les deux surfaces. Et qu’elle n’est pas payée comme elle devrait l’être au classement ».

 

Ce match Auxerre-Béziers, à quoi va-t-il ressembler ?

« Je pense qu’ils ne vont pas changer leurs principes de jeu. Ils vont avoir la balle. Nous on se doit de bien défendre, surtout à l’extérieur. Et comme on l’a fait ces derniers temps, jouer les coups à fond quand ils se présenteront offensivement ».

 

Pour le mot de la fin, si vous deviez décrire votre équipe en trois mots ?

« Une équipe avec des valeurs, efficace, solide ».

Dans la même catégorie

AJAvant-match
Une semaine après un succès bien construit fac...
05 mar 2020
AJAvant-match
Réception des Chamois Niortais vendredi soir p...
27 fév 2020
AJAvant-match
L'AJ Auxerre se déplacera lundi soir à Troyes,...
23 fév 2020
AJAvant-match
Comme annoncé en conférence de presse ce matin...
23 fév 2020