Vous êtes ici

AJAprès-match

Dominer n’est pas gagner

02 oct 2018

Malgré une domination sans partage pendant plus d’une heure, l’AJ Auxerre s’est inclinée à Troyes hier soir (1-0).

Que ce sport irrationnel est parfois injuste. Joueuse, Aventureuse, talentueuse, ce sont là trois adjectifs que l’on peut prêter à cette équipe de l’AJ Auxerre au regard de la prestation livrée hier soir au Stade de l’Aube. Monstrueuse d’une domination sans partage soixante minutes durant, l’AJA s’est pourtant faite cueillir sur une phase de jeu arrêtée qui a profité à Mbeumo sur le second ballon (1-0, 12e). Un but lourd de conséquence étant donné que les auxerrois ont couru après le score sans jamais parvenir à concrétiser l’une de ses nombreuses situations. Adéoti a profité de la suspension de Fomba pour se montrer dans l’entrejeu. C’est d’ailleurs le capitaine des bleu et blanc qui a allumé la première brèche (2e). Au nombre de douze, les corners icaunais se sont comptés en alexandrin. Tantôt mal tirés, tantôt parfaitement bottés, et d’autres fois amenant un vrai danger devant le but. Le premier de ces douze temps était à ranger dans cette troisième catégorie (4e). Alors que l’AJA venait de prendre un coup de massue avec l’ouverture du score adverse, elle a siégé dans le camp troyen jusqu’à la pause.

 

La déferlante blanche non récompensée.

Philippoteaux et Yattara ont été les premiers à apporter le danger sur une double occasion (22e). Mancini a suivi d’un merveilleux coup-franc que Samassa a été chercher dans la lucarne (25e). Les corners se sont dès lors succédés (26e, 27e, 28e, 31e) et Yattara manquait de vivacité pour conclure sur un ballon en profondeur de Mancini (26e). Sur un nouveau coup-franc, Touré a envoyé un missile que le portier troyen dévia au-dessus de sa barre. Si le temps était doux et sec (pas plus de 8 degrés), l’ESTAC a laissé passer l’orage avant de rentrer aux vestiaires. Les locaux en ont profité pour procéder à un réajustement tactique qui a freiné les velléités offensives auxerroises. Mathieu Michel, qui n’avait rien eu à faire jusque-là, a préservé les siens du break une première fois en coupant un contre troyen (53e) et surtout en repoussant une tête à bout portant sur corner (57e). L’AJA reprenait le siège, mais ne se montrait pas aussi dangereuse que lors du premier acte. En contre Fortuné pensait doubler la mise, la barre transversale en décidait autrement (73e). Bien regroupés en défense, les troyens n’ont laissé que quelques corners en fin de match. Contraignant les Icaunais à la défaite, alors que se profilent trois rencontres à la maison pour les hommes de Pablo Correa, 18e au soir de cette neuvième journée. Les Auxerrois continuent d’afficher du mieux, du bien mieux même. Mais ils ne sont à nouveau pas récompensés.

Crédit photo: Robert Flamisset 

Les déclarations :  

On ne peut pas reprocher l’état esprit. Mais au football le résultat il n’existe que dans l’efficacité. L’efficacité c’est dans les deux surfaces. Tant que l’on n’arrivera pas à la mettre au fond, on n’arrivera pas à mettre un adversaire dans la difficulté

Pablo Correa

C’est frustrant, c’est blessant, c’est énervant. On est très déçu. On espère vite relever la tête samedi contre Lens, c’est un gros match qui nous attend. Les gars se sont bien battus, il ne nous a manqué que l’efficacité. Défensivement et offensivement, je trouve que c’était plutôt pas mal

Jordan Adéoti

Ça a été un match difficile, mais c’est dans la difficulté qu’on savoure le mieux la réussite. Il y a toujours des choses à améliorer, qu’on gagne ou qu’on perde. Je pense que nous n’avons pas très bien maîtrisé le match, mais nous avons quand même deux ballons sur le poteau. Les occasions franches ont été pour nous. Pour la confiance et l’avenir, cette victoire et les 3 points font du bien

Rui Almeida

 

Troyes – Auxerre : 1-0

Lundi 1er octobre 2018

Troyes, stade de l’Aube

Arbitre : Faouzi Benchabane

Mi-temps : 1-0

But : Mbeumo (12e) pour Troyes

Avertissements : Samassa (72e) pour Troyes, Souprayen (34e), Ba (60e), Arcus (81e), Adéoti (84e) pour Auxerre

 

Troyes : Samassa, Obiang, Cordoval (Raveloson 45e), Salmier, Tavares, Giraudon (cap), Pelé, Martins Pereira, Tinhan (Touzghar 59e), Fortuné, Mbeumo (Nivet 85e)

Entraîneur : Rui Almeida

 

Auxerre : Michel, Arcus, Ba (Merdji 77e), Bellugou, Souprayen, Touré, Adéoti, Féret (70e), Mancini (Ketkeo 68e), Philippoteaux, Yattara

Entraîneur : Pablo Correa

Dans la même catégorie

AJAprès-match
Le maintien, un stade plein, la retraite de Ju...
18 mai 2019
AJAprès-match
Pour son dernier déplacement de la saison en c...
11 mai 2019
AJAprès-match
Découvrez le onze de départ pour l'AJ Auxerre ...
10 mai 2019
AJAprès-match
Battue dans le temps additionnel par Châteauro...
04 mai 2019