Vous êtes ici

AJAprès-match

L'AJA étouffe le leader

05 nov 2018

Grâce à une performance collective particulièrement aboutie, l’AJ Auxerre s’est imposée 0-1 sur la pelouse du FC Metz

« Mais qu’est-ce qui s’est passé ? On les a chicotés ». C’est notamment avec ce chant que les Auxerrois ont célébré comme il se doit leur victoire à Metz. Trois points qui font énormément de bien au moral des troupes, d’autant plus que les observateurs ne donnaient pas cher de la peau de l’AJA avant la rencontre. Pourtant, sur le terrain, la victoire des bleu et blanc n’a souffert d’aucune contestation possible. Bien regroupés défensivement et efficaces dans leur pressing, les hommes de Pablo Correa ont fait déjouer un leader méconnaissable en son antre. Et avec un peu plus de réussite dans le dernier geste, ou sans un gardien adverse héroïque, l’addition aurait pu être bien plus salée.

Dugimont marque une nouvelle fois

Michel a pourtant été le premier des deux portiers à être sollicité sur une tête dans la surface (2). Ce fut la seule intervention du match pour le gardien icaunais, suppléé par Souprayen en fin de match (78). A l’exception de ces deux situations, les Messins ne sont pas parvenus à s’extirper des mailles tissées par les Bourguignons, tant solidaires que bien organisés dans tous les secteurs du jeu. Intenable sur son côté gauche face à un Lans dépassé, Philippoteaux était tout proche d’ouvrir le score sur une passe en retrait mal assurée par le latéral droit grenat (16). Ce n’était que partie remise pour les Auxerrois qui ont trouvé la faille sur une merveilleuse passe de Féret en direction de Dugimont. L’attaquant trouvait le chemin des filets en piquant le ballon par-dessus Oukidja (0-1, 32). Une action qui récompensait la bonne entame de match des bleu et blanc. Dans la continuité, le gardien messin réalisait un arrêt miracle sur une reprise de Souprayen esseulé sur corner au deuxième poteau (35).

Le gardien messin avait la main chaude

L’arrière garde messine prenait l’eau à chaque contre des Icaunais. Et sur un raid en solitaire de Philippoteaux, les grenats ont stoppé le numéro 10 auxerrois dans la surface. Irrégulièrement. Mais Oukidja détournait le penalty tiré par ce même Philippoteaux (44). L’AJA est donc rentrée aux vestiaires avec un avantage au score mérité, sans être parvenue à faire le break malgré son temps fort. Si les joueurs de Frédéric Antonetti ont affiché un meilleur visage dès le début de deuxième période, les visiteurs se sont créés les meilleures situations sur des phases de jeu arrêtés. Tout d’abord par Tacalfred et Adéoti sur un coup-franc de Féret (54). Puis de nouveau par Tacalfred sur deux corners consécutifs (72). Sur les trois premiers essais, Oukidja sortait le grand jeu avant d’être aidé par sa défense sur la quatrième opportunité bourguignonne. Puis, dans le dernier quart d’heure, les Auxerrois ont contrôlé les timides offensives messines en se barricadant derrière des vertus exemplaires. Ils ont fini par valider logiquement la victoire. Et confirment les premiers signes très encourageants aperçus à Nice en milieu de semaine dernière. Prochaine échéance vendredi avec la réception des Chamois Niortais à 20h.

Bravo à la TeamAJA pour cette très belle victoire !

 

Ils se sont exprimés après le match :

Pablo Correa : « C’est important de gagner et d’avoir tenu. Le plus important ce sont les trois points. On était à la recherche d’un match référence. On a vu aujourd’hui les efforts qu’il faut faire pour s’imposer. C’est un très bon match et on avait besoin de cela. C’est bien pour les joueurs, ils méritent cette victoire ».

Frédéric Antonetti : « J’ai été très désagréablement surpris par notre prestation. Je savais que cette équipe d’Auxerre était une des meilleures techniquement. Elle l’a prouvé ce soir et a mérité sa victoire. Je ne peux faire qu’un constat, je n’ai pas l’explication. On n’a pas joué notre jeu habituel. Ce soir, c’est un match sans ».

 

FC Metz – AJ Auxerre : 0-1

Metz, Stade Saint Symphorien – 9087 spectateurs / Arbitre : Mr Mokhtari / Mi-temps : 0-1

But : Dugimont (32) pour Auxerre

Avertissements : Angban (83) pour Metz, Fomba (75) pour Auxerre

FC Metz : Oukidja, Sunzu, Delaine, Boye, Jans (Balliu 46), Gakpa (Angban 46), Maiga, Cohade, Boulaya (Jallow 62), Niane, Diallo

Entraîneur : Frédéric Antonetti

AJ Auxerre : Michel, Arcus, Tacalfred, Souprayen, Boto, Touré, Adéoti, Féret (Fomba 69), Youssouf (Goujon (90+1), Philippoteaux (Sakhi 78), Dugimont

Entraîneur : Pablo Correa

Dans la même catégorie

AJAprès-match
Menée au score, l’AJA a arraché le match nul 1...
09 nov 2019
AJAprès-match
A Châteauroux, les Auxerrois se sont inclinés ...
02 nov 2019
AJAprès-match
L’AJ Auxerre s’est inclinée à domicile pour la...
26 oct 2019
AJAprès-match
Emmenée par un quatuor défensif axial impressi...
21 oct 2019