Vous êtes ici

Lundi
💤
🏋️‍♂️ 16h30
Mardi
🏋️‍♂️ 10h30
🏋️‍♂️ 16h30
Mercredi
🏋️‍♂️ 9h
💤
Jeudi
🏋️‍♂️ 10h30
🏋️‍♂️ 16h30
Vendredi
🏋️‍♂️ 10h30
Samedi
⚽️ #QuevillyRouenAJA 19h
Dimanche
🏋️‍♂️ 10h30
💤
Entraînement
Match
CN2

L’AJA B va débuter sa saison 21/22 ce week-end

04 aoû 2021

Samedi à 17h, la réserve de l’AJA reçoit Epinal en National 2, dix mois après le dernier match de championnat. L’occasion de faire le point avec David Carré sur son équipe.

On avait quitté David Carré, son staff et son groupe, le 24 octobre dernier, avec un score de 2-2 contre le Gazelec Ajaccio en championnat. Depuis, le groupe a évolué, 11 départs ont été annoncés dans l’effectif pour 9 arrivées : Ronaldo Freitas arrive en provenance de Lorient, Clément Akpa en provenance de Metz. Les 7 autres joueurs arrivent des équipes jeunes de l’AJA : Raphaël Lipinski, Sadio Dembélé, Clément Douguet, Vassancy Diomandé, Shurwin Bouekou, Idjessi Metsoko jouaient en U19 l’an dernier. David Carré pourra compter aussi sur Kévin Danois, surclassé de l’équipe U17. Une équipe jeune à l’image du groupe post-formation que veut mettre en place le staff auxerrois. 

Malgré ces nombreux changements, la préparation de l’AJA a été encourageante. 5 matches au total pour 2 victoires (4-0 contre Blois, 2-1 contre Moulins-Yzeure), 1 match nul (1-1 contre Louhans-Cuiseaux) et 2 défaites (2-0 contre Saint-Pryvé Saint-Hilaire et 1-0 contre Bourges). Le coach regrettait un manque d’efficacité sur ces derniers matches.

Les jeunes débutent ce samedi avec un premier match à domicile contre Epinal, à 17h, un des gros poissons de cette poule. L’AJA retrouve le groupe B et quasiment les mêmes équipes. Seuls Fleury et Sainte-Geneviève remplacent Sedan et le GFC Ajaccio respectivement promu en National et rétrogradé en National 3. Après l’affrontement contre les Spinaliens, les Auxerrois se déplaceront sur le terrain de Belfort avant de retrouver le Stade Groupama pour la réception de Sainte-Geneviève Sports. Un beau programme en perspective.

La préparation s’est achevée ce week-end avec un dernier match amical face à Bourges. Comment juges-tu ces 6 semaines d’entraînement ?  

David Carré : On a eu une préparation un peu tronquée par rapport aux saisons précédentes puisque le championnat reprend 15 jours plus tôt que l’année dernière. On a également un match amical de moins programmé par rapport aux années précédentes. On se retrouve donc avec un temps de jeu moins conséquent accordé aux joueurs que par le passé. C’est une préparation qui va se poursuivre au début du championnat. D’autant plus que certains joueurs ont été touchés par le COVID, et ont été 18 jours en dehors du groupe. L’état athlétique qui est très disparate dans notre groupe. Sur les intentions de jeu, sur ce qu’on a produit dans les matchs amicaux collectivement, je retiens l’envie de bien faire de nos joueurs. Maintenant, on a montré aussi des axes de progression importants sur les matchs amicaux, notamment dans la finition. Pour cette préparation, je retiens qu’elle n’a pas été aboutie de par le COVID et le manque de temps devant nous. 

 

L’an dernier, vous faisiez bonne sensation pour une équipe promue avec une 8ème place en 9 rencontres et 13 points. Quel était le sentiment qui régnait après ce nouvel arrêt de championnat ?

DC : C’est un coup dur pour la progression des jeunes joueurs. J’ai une grosse pensée pour les joueurs que nous n’avons pas gardé, qui n’ont finalement fait que 9 matches officiels en un an et demi. C’est comme si un joueur s’était fait deux fois les croisés au niveau de l’absence de compétition. Par-rapport à d’autres équipes, nous avons eu la possibilité de pouvoir faire des matches amicaux sur les 5 derniers mois, mais ça restait entre centres de formation. La post-formation, c’est la préparation à la compétition, donc on est hyper contents de retrouver la compétition. Pour certains qui sont encore là avec l’arrêt du championnat, c’était énormément de frustration que les joueurs ressentent encore aujourd’hui. Il faut transformer cela en énergie positive. Ce que je retiens depuis le début de la préparation est que les joueurs ont hâte que la compétition reprenne.

 

Comment avez-vous réussi à garder les joueurs motivés jusqu’à cette reprise de fin de saison face à d’autres réserves professionnelles ? 

DC : On a essayé de faire des semaines d’entraînement qui préparaient quelque chose. Même si ce n’était que des amicaux, on essayait de mettre un peu de compétition. Il y avait un challenge qui avait été créé entre les centres de formation de l’Est de la France. Cela nous a permis de maintenir un soupçon s’esprit de compétition mais ce n’était pas suffisant. Les joueurs étaient toujours en période d’évaluation aussi parce qu’on savait qu’on n’allait pas garder tout le monde à la fin de la saison. Il y avait de l’envie. Je n’ai jamais vu un joueur baisser les bras durant cette période. 

 

Vous débutez samedi la saison de National 2 par la réception d’Epinal. Quel est ton état d’esprit avant cette rencontre ? 

DC : Epinal est le gros morceau du groupe, c’est le favori. On s’attend à un gros match. C’est bien de recevoir aussi, les joueurs ont hâte de commencer le championnat.  Avant de s’occuper d’Epinal, on va surtout s’occuper de nous. Certains vont découvrir la National 2, on a quelques cadres qui ont déjà joué. En tout cas, je suis impatient de commencer le championnat.

 

Comment votre groupe aborde-il cette première journée ?

DC : On a peut-être moins de certitudes qu’avec le groupe précédent. Le groupe de la saison dernière se connaissait parfaitement, qui avait déjà joué 3 saisons ensemble. Des arrivées avaient compensé certains départs. Il y avait une grande complicité et beaucoup d’automatismes. Là, c’est un nouveau groupe avec beaucoup de joueurs qui viennent des 19 ans. On l’aborde avec enthousiasme et aussi beaucoup de vigilance par rapport à ce qu’on est capable de produire.

 

Vous retrouvez le Groupe B en National 2 avec une composition quasi-identique au niveau des équipes ? Quelles sont vos attentes par rapport à vos adversaires ? 

DC : On va viser le maintien. L’an dernier, on avait plus d’ambitions, car le groupe était plus mature dans le vécu collectif. La première des choses sera de faire un bon départ avec un calendrier difficile sur les premiers matches. On a besoin de confiance pour ce championnat, qu’on engendra au fil des rencontres. Il y aura peut-être des résultats qui nous seront défavorables, mais le contenu pourra peut-être nous donner de la confiance dans ce cas-là. L’idée est de bien figurer pour avoir un état d’esprit de conquête par rapport au maintien qu’il y a à décrocher.

 

Avez-vous évoqué déjà quelques objectifs avec vos joueurs et le staff ? Si oui, lesquels ?

DC : Les objectifs sont plutôt dans les principes et intentions de jeu et des objectifs individuels, sur la progression de chacun.  On est en post-formation donc ce qui est important est l’approche de la compétition, la progression individuelle, la progression collective. 

 

Une partie de votre effectif jongle entre le groupe professionnel et le groupe de National 2. comment se passent ces rotations ? 

DC : On va voir comment ça va se passer. Ce qui est compliqué depuis la saison dernière, c’est que nous jouons le même jour que les pros. C’est quelque chose qui est très impactant pour les joueurs qui sont sur le banc en professionnel et qui peuvent manquer de temps de jeu s’ils ne descendent pas régulièrement avec l’équipe réserve. Pour l’instant, on a surtout récupéré Paul Joly et Iyad Mohamed sur certains matchs amicaux donc il n’y a pas eu beaucoup de descentes pour le moment. Ça s’est toujours bien passé et puis les jeunes qui composent le groupe professionnel connaissent parfaitement notre manière de jouer. Il y a un fil conducteur qui est impactant et l’état d’esprit est bon.

 

Avec les arrivées d’Akpa, âgé de 19 ans, en provenance de Metz, celle de Freitas, âgé de 18 ans en provenance de Lorient ainsi que les montées d’anciens joueurs U19, vous allez avoir une équipe une nouvelle fois très jeune cette saison, quels sont les avantages ?

DC : On est une équipe de centre de formation donc il est important qu’on reste jeune. Il y a des équipes de réserve professionnelle qui prennent des joueurs de 24-25 ans, mais on n’est pas dans cette optique-là. On n’a pas cherché un maintien en dénaturant notre mission première qui est de post-formation. L’année dernière, quand on a récupéré Mohamed Ben Fredj ou Paul Joly, l’idée était de récupérer des joueurs nés en 2000. Là, l’objectif était de prendre au maximum des joueurs nés en 2001 et ne pas chercher des joueurs plus vieux. C’est dans ce profil-là qu’Akpa a été recruté. Nous avons un jeu basé sur les qualités de la jeunesse, donc c’est notre essence. On a des principes de jeu qui correspondent parfaitement à l’enthousiasme, à la prise d’audace, à l’engagement athlétique qu’ont ces jeunes. Ce sont des garçons qui sont généreux dans l’effort. Avec notre jeu qui est basé notamment sur le pressing, cela correspond tout à fait. C’est ma 5ème saison en tant qu’entraîneur de la réserve. La philosophie de jeu qu’on a mis en place dans cette équipe est basée pour que les qualités des jeunes soient développées au maximum. Il n’y a donc que des avantages.  

 

A titre personnel, tu as obtenu ton diplôme BEPF après 13 semaines de formation, un stage d’une semaine et beaucoup de travail. Qu’est-ce que cela va changer dans ton quotidien ?

DC : Au quotidien, cela ne change pas grand-chose. Je me suis enrichi durant une année de formation. J’ai appris beaucoup de choses. J’ai pris de la confiance aussi. Maintenant, l’idée est de mettre en application tout ce que j’ai appris durant cette super année de formation. 

Dans la même catégorie

CN2
Deuxième victoire à domicile pour l'AJA B qui s'impose 1-0 face à Sainte-Geneviève Sports, pour le compte de la troisième j...
22 aoû 2021
CN2
l'AJA B s'est imposée 3-1 (Kévin Danois, Ousmane Camara x2) face à Épinal pour son premier match de National 2 de la saison...
10 aoû 2021
CN2
L’entraîneur de l’équipe réserve auxerroise a été reçu à l’examen du Brevet d’Entraîneur Professionnel de Football (BEPF), le plus haut niveau féd...
20 mai 2021
CN2
La Fédération Française de Football a officialisé la saison blanche pour les poules de N2 masculins et de D2 féminines....
23 avr 2021