Vous êtes ici

AJAvant-match

Pas de place pour les émotions

12 fév 2019

Vendredi soir, l’AJ Auxerre va croiser le fer avec l’un de ses anciens protégés. Des jeunes jusqu’aux pros, Florian Ayé a passé six années à l’AJA. Il évolue désormais sous la tunique du Clermont Foot 63 et a répondu à nos questions avant un match entre deux formations qui n’ont pris qu’un point en trois journées.

Bonjour Florian. Comment vas-tu ?

Très bien, je te remercie. Je me sens en forme.

Tu réalises ta meilleure saison en pro. Qu’est ce qui a changé depuis tes années auxerroises ?

Ce qui a vraiment changé c’est que je joue à mon vrai poste en poste. Ici, j’ai la confiance de tout le monde que ce soit mon coach, le staff, mes partenaires. Je me sens bien, j’enchaîne les matches. Tout ça marche bien. C’est une belle saison pour l’instant. Il faut que je continue encore. Je ne suis pas pleinement satisfait, j’en veux encore plus. Je savais que j’étais capable de faire une saison comme celle-là.

Clermont marque le pas depuis 3 journées, comment expliques-tu cela ?

Dans le foot, il y a souvent des mauvaises passes. Il faut vite stopper les séries négatives. On est capable de faire de très bonnes choses comme ce qu’on a fait depuis le début de la saison. Je ne saurais pas dire pourquoi il y a des mauvais résultats. On sait que l’on va renouer avec le succès.

Je reste concentré sur le match à faire et le résultat que l’on veut décrocher. J’ai porté le maillot de l’AJA pendant six ans. Maintenant je porte le maillot de Clermont et je donne tout pour ce club

Ce vendredi ce sera Auxerre-Clermont, deux équipes qui ont un coup de moins bien depuis 3 semaines. Comment qualifierais-tu ce match ?

Tous les matches sont importants. On sait que l’AJA a une belle équipe et que ce ne sera pas facile. Ce match sera important pour nous si on ne veut pas se faire distancer par les équipes qui sont devant et si on veut accrocher les play-offs. C’est notre objectif, il faut donc entamer une série collective et recoller.

Quand est-ce que les play-offs sont devenus l’objectif de Clermont ?

Un petit peu avant la mi-saison. On a vu que l’on commençait à se positionner et que l’on avait un jeu qui s’améliorait. On trouvait des bons automatismes avec des bons résultats. A la trêve on a bien fini, ça nous a conforté dans cette idée d’aller chercher les cinq premières places.

Ça te fait quoi de revenir à l’Abbé Deschamps et de jouer contre l’AJA ?

Ça va être la première fois que je reviens en tant qu’adversaire. Ça va être un peu spécial, mais je n’y accorde pas plus d’importance que ça. Je reste concentré sur le match à faire et le résultat que l’on veut décrocher. Il n’y a pas de place pour les émotions. Mais ça fait un peu bizarre car j’ai porté le maillot de l’AJA pendant six ans. Maintenant je porte le maillot de Clermont et je donne tout pour ce club.

Copyright: B. Cherasse / CF63 

Sur quoi as-tu progressé depuis ton départ ?

Je dirais dans tous les domaines du jeu, que ce soit garder le ballon dos au jeu, dans l’utilisation du ballon. Et je suis aussi plus tueur devant le but. J’ai progressé pratiquement dans tous les domaines.

Forcément dans la TeamAJA, il y a des joueurs avec lesquels tu dois avoir encore des affinités. Tu as un message à faire passer à l’un d’entre eux ?

Je vais dire à Bibi (Birama Touré) qu’il me laisse tranquille un peu, il comprendra (rires). Je m’entends vraiment bien avec lui. Il y en a beaucoup d’autres aussi forcément : Momo, Romain, Lamine, Quentin… Je garde de bons contacts et de bonnes relations. Ce sont de super mecs.

Quelles sont tes ambitions pour cette fin de saison ?

Déjà c’est de gagner vendredi (rires). Mais que l’on arrive à se qualifier pour les play-offs. Et pourquoi pas la montée.

Dans la même catégorie

AJAvant-match
L’AJ Auxerre recevra Valenciennes mardi à 21h0...
02 déc 2019
AJAvant-match
L’AJ Auxerre accueille la lanterne rouge du ch...
28 nov 2019
AJAvant-match
Retour à la Domino’s Ligue 2 après une sortie ...
21 nov 2019
AJAvant-match
L’AJ Auxerre débute son parcours en Coupe de F...
15 nov 2019