Vous êtes ici

Stade Abbé Deschamps
Centenaire, le Stade Abbé Deschamps a lui aussi une belle et longue histoire derrière lui

Histoire

 

De nombreux clubs professionnels, soutenus par d’importants partenaires, ont pu rénover leur stade, voire construire une nouvelle enceinte. L’AJ Auxerre a été contrainte de bâtir au fil du temps, avec patience. Elle possède aujourd’hui un domaine de 15 hectares : le Stade de l'Abbé-Deschamps fait partie de son patrimoine.

C’est en 1918 que l’abbé Ernest-Théodore Valentin Deschamps (1868-1949) a acheté les premières parcelles de terrain, en bordure de l’Yonne, route de Vaux, au lieu-dit « plaine de Preuilly ». Le stade a été inauguré le 13 octobre de la même année. Le fondateur de l’Association de la Jeunesse Auxerroise souhaitait que son club puisse être propriétaire de son terrain, un gage d’indépendance appréciable quand on sait que l’équipe de football avait dû libérer le terrain qu’elle utilisait dans le quartier de l’Ocrerie, à côté du pont de la Tournelle. Le problème pouvait se reproduire ailleurs.

L’AJ Auxerre a agrandi son domaine en bordure de l’Yonne, au fur et à mesure que son équipe première gravissait les échelons du football national, puis international. Les changements les plus spectaculaires de ces cinquante dernières années ont d’abord eu lieu au niveau du terrain d’honneur. Aujourd’hui, les plus anciens peuvent témoigner de l’incroyable modification du stade Abbé Deschamps. Il n’a plus rien à avoir avec ce qu’il était durant leur enfance. Il ne demeure en commun que la petite allée bordée d’arbres, située vers l’entrée piscine.

Dans les années 50, l’AJ Auxerre n’était qu’un petit club amateur qui évoluait en division d’honneur régionale. Les installations de l’Association se résumaient au terrain d’honneur et au « petit terrain », situés à proximité des cours de tennis. Une seule tribune d’environ 150/200 places s’élevait devant l’aire de jeu, elle datait de 1930. Difficile d’imaginer qu’à cette époque il n’y avait pas de vestiaire et que les joueurs utilisaient une pompe à eau pour se laver. L’AJ Auxerre possédait en ce temps-là un stade champêtre, sans aucun confort. Le tour du propriétaire était vite fait. Il y avait uniquement le terrain où poussait de l’herbe qu’un agriculteur venait raccourcir à la faux, ainsi que la petite tribune et une cabane où le gardien rangeait son matériel. Elle se situait devant l’étang, derrière les buts. Ce chalet avait été construit avant la seconde guerre mondiale. Au début des années 60 on l’utilisait pour ranger les affaires du jardinier, parfois il servait de vestiaire à l’arbitre.

Stade Abbé Deschamps en 1970

A cette époque, le terrain était entouré par une piste d’athlétisme en cendrée. Petit à petit, Guy Roux fit planter du gazon qui rogna sur la piste. La section d’athlétisme fusionna avec le Stade Auxerrois et le terrain de foot put être agrandi et porté aux normes réglementaires.

Un petit local avait été érigé pour servir de vestiaire aux joueurs, il n’y avait ni douche, ni électricité.

Progressivement, la capacité d’accueil du public fut augmentée. Au début des années 80, on construisit des tribunes derrière les buts. Elles seront remplacées quelques années plus tard par des structures plus modernes qui perdurent toujours aujourd’hui. En 1984, l'AJA rénova la grande tribune latérale.

L’AJ Auxerre a été l’un des premiers clubs français à installer un système de chauffage de pelouse. Elle a également agrandi le vestiaire des arbitres, modifié les sièges des bancs de touche et augmenté la capacité d’accueil de la tribune de presse.

Plus récemment, en 2011, les vestiaires et le siège administratif ont été totalement rénovés et modernisés. Sur le complexe « Abbé Deschamps » qui s’étend sur 15 hectares, un nouveau Centre de Formation a été bâti. Un bijou de modernité qui montre la volonté du club de poursuivre ses efforts dans le domaine de l’apprentissage du football de haut niveau. Cette nouvelle infrastructure a été construite avec les fonds de l’AJ Auxerre et le soutien financier de la ville d’Auxerre, du département de l’Yonne et de la région Bourgogne.

D'autres travaux de rafraîchissement ont été réalisés ces derniers mois pour embrasser l'identité visuelle bleue et blanche du club.

 

Stade Abbé Deschamps en chiffres

Dimensions du terrain d’honneur : 105 m x 68m

Capacité d’accueil : 18 541

 

Les grandes dates

Records

18 mai 1996 : AJA / FC Nantes (Record d’affluence en Division 1  : 22 500 spectateurs)

25 octobre 1996 : AJA / OL (Record de la plus large victoire en Division 1 : 7-0)

19 mars 1997 : AJA / Borussia Dortmund, 1/2 finale Coupe d’Europe (Record d'affluence en compétitions européennes : 21 304 spectateurs)

 

Equipe de France

6 septembre 1995 : France / Azerbaïdjan 10-0 (éliminatoires Euro 1996)

6 juin 2007 : France / Géorgie 1-0 (éliminatoires Euro 2008)

 

Féminines

23 juillet 2016 : France / Canada 1-0 (match amical)

4 avrril 2019 : France / Japon 3-1 (match amical)

 

Espoirs

20 novembre 1984 : France / Bulgarie 2-1 (éliminatoires Euro Espoirs)

12 mars 1986 : France / Espagne 1-3 (éliminatoires Euro Espoirs)

 

Venir au Stade Abbé Deschamps