Vous êtes ici

Battus hors du jeu

02 nov 2019

A Châteauroux, les Auxerrois se sont inclinés suite à un but entaché d’un hors-jeu flagrant et ont une nouvelle fois terminé le match en infériorité numérique. 

« Je ne discute pas du carton rouge. Mais le hors-jeu est flagrant ». En prononçant ces deux phrases en conférence de presse d’après-match, Jean-Marc Furlan a presque tout dit pour résumer la treizième journée de championnat. Vous l’aurez donc compris, ses joueurs ont terminé le match à dix et ont encaissé un but à vingt minutes de la fin. Une réalisation qui aurait dû être invalidée pour un hors-jeu d’un bon mètre. Mais à l’arrivée, l’AJA a concédé un deuxième revers consécutif sur la pelouse de Châteauroux.

Un premier acte contrôlé.

De l’imprécision technique, quelques glissades et très peu d’occasions : c’est la synthèse que l’on peut écrire en une ligne pour expliquer ce qu’il s’est passé en première période. Emmenée par un Axel Ngando titulaire au poste de meneur de jeu en l’absence de Mickaël Le Bihan, l’AJ Auxerre a eu l’emprise sur le jeu et sur les situations favorables. La plus importante d’entre elle fut pour Yattara, idéalement servi par un Sakhi particulièrement remuant. Mais la demi-volée puissante de l’attaquant guinéen a trouvé Fabri, le gardien castelroussin, sur son chemin (45+1e). Auparavant, seul Mulumba était parvenu à se mettre en position favorable dans la surface, mais il n’a pas attrapé le cadre (25e).

Mr Bouillé a dégainé le rouge pour Arcus.

Après ce premier acte calme et bien maîtrisé par les Bourguignons, la deuxième période fut plus animée. Notamment à cause des deux faits de jeu qui ont mené les bleu et blanc vers la défaite. L’AJA était rentrée sur le terrain avec un visage plus hargneux. Un peu trop au goût de l’arbitre de la rencontre, lequel a directement expulsé Carlens Arcus pour un tacle jugé trop engagé (56e). Sévère et regrettable pour celui qui n’avait jusqu’alors pas pris le moindre carton de la saison. La décision redonnait du poil de la bête à la Berrichonne qui trouvait donc la faille par Mboné, pourtant nettement hors-jeu (69e, 1-0). Yattara a eu la balle d’égalisation au bout du pied gauche, mais sa frappe puissante frôlait le poteau gauche d’un Fabri battu (73’).

Caen puis la Coupe de France pour se relancer.

Treizième, l’AJA stagne après cette défaite, la cinquième de la saison et surtout la deuxième consécutive après celle subie face à Grenoble dans un contexte particulièrement semblable. « Je crois que les circonstances sont en ce moment très défavorables (…) Ces périodes peuvent permettre de progresser. Pour construire un projet, je préfère que ce soit maintenant que dans deux ou trois mois » expliquait Jean-Marc Furlan à l’issue de la partie. Ses joueurs affronteront Caen vendredi prochain (20h au Stade Abbé Deschamps), avant d’entamer leur parcours en Coupe de France du côté de La Charité. Puis elle enchaînera avec un déplacement au Paris FC et une double réception Orléans-Valenciennes.


 

Dans la même catégorie

AJAprès-match
Menée au score, l’AJA a arraché le match nul 1...
09 nov 2019
AJAprès-match
L’AJ Auxerre s’est inclinée à domicile pour la...
26 oct 2019
AJAprès-match
Emmenée par un quatuor défensif axial impressi...
21 oct 2019
AJAprès-match
Grâce à sa victoire 2-0 face au Havre, l’AJ Au...
05 oct 2019