Vous êtes ici

Féminines

C'est le début du championnat pour la R1 Féminine !

09 sep 2022

C’est parti pour le premier match officiel des auxerroises, qui se déplacent ce dimanche (15h) sur le terrain du Racing Besançon pour la première journée de R1 Féminine. DIX équipes sont en lice pour aller accrocher la montée à l’échelon supérieur.

L’EFFECTIF DE R1 FÉMININE : 

GARDIENNES : Emma DARRIGADE, Marie PERCEBOIS

DÉFENSEURES : Emma FAURE, Ilona MALARD, Clémence PERON, Noémie RASTOUIL, Marie ROCHE, Joye SERRANO, Orokia SISSOKO, Coulouba SOGORÉ, Pauline VASSARD.

MILIEUX : Léocade BAILLY, Tamara COLLIN, Prescillia GAUDOIN, Gloria MABOMBA, Pauline TRICOT.

ATTAQUANTES : Myriam BAYAHIA, Coleen CRUMAN, Talya GACE, Zaharouna HAOUDADJI, Chiara PRAINO.

 

LE STAFF : John SONGNÉ (entraîneur principal), Michel PASSAROTO, Guillaume COLIN, David KLEIN.

 

Les départs : Carole MIMBOE, Myriam BENLAZAR, Lucie DE AZEVEDO (Nîmes), Claire DESCHAMPS (Valence), Léa VILLATTE (Clermont)

Les arrivées : Chiara PRAINO (Olympique de Marseille), Noémie RASTOUIL (ESTAC Troyes), Orokia SISSOKO (Tinqueux), Ilona MALARD (Vendenheim), Zaharouna HAOUDADJI (Stallarholmens, Suède).

 

LES MATCHS AMICAUX : 

Samedi 13 août : Opposition interne

Dimanche 21 août : CA Paris 14 3-2 AJA-Stade

Dimanche 28 août : AJA-Stade 2-4 Bourges

Dimanche 4 septembre : AJA-Stade 0-4 U14/U15 masculins de l'AJA

 

LE CALENDRIER DE R1 FÉMININE BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ

J1 : Racing Besançon - AJA-Stade, dimanche 11 septembre à 15h. Match retour le 21 mai 2023 à 15h.

J2 : AJA-Stade - FC Vesoul, Stade Groupama, dimanche 18 septembre à 15h. Match retour le dimanche 26 février 2023 à 14h30.

J3 : US Blanzy Féminines - AJA-Stade, dimanche 2 octobre à 15h. Match retour le dimanche 5 mars 2023 à 14h30.

J4 : AJA-Stade - US Saint-Vit, Stade Groupama, dimanche 9 octobre à 15h. Match retour le dimanche 12 mars 2023 à 15.

J5 : Lons le Saunier - AJA-Stade, dimanche 23 octobre à 15h. Match retour le dimanche 26 mars 2023 à 15h.

J6 : AJA-Stade - AS Châtenoy, Stade Groupama, dimanche 6 novembre à 14h30. Match retour le dimanche 2 avril 2023 à 15h.

J7 : GJ Villers/JDF - AJA-Stade, dimanche 13 novembre à 14h30. Match retour le dimanche 16 avril à 15h.

J8 : AJA-Stade - ALC Longvic, Stade Groupama, dimanche 27 novembre à 14h30. Match retour le dimanche 23 avril 2023 à 15h.

J9 : AJA-Stade - Is-Selongey, Stade Groupama, dimanche 4 décembre à 14h30. Match retour le dimanche 14 mai 2023 à 15h.

Dates, horaires, lieux susceptibles d’être modifiés au cours de la saison.

 

Interview avec John Songné : 

 

Quel est ton bilan de cette préparation ?

C'est une préparation assez mitigée, contre de bonnes équipes. On a joué une D2 tout au début, pour se repérer un peu. Ensuite, on a joué Bourges qui avait battu Monaco en barrages, qui est une très belle équipe aussi. Et puis on a enchaîné avec les garçons, pour avoir de l’adversité avec des duels. Ça nous a permis de voir où on en était au niveau mental, dureté, force. C’était trois matchs très difficiles. La préparation physique en elle-même a été en dents de scie. Les filles ont négligé un peu les programmes de préparation d’avant-saison. Donc, quand on fait une préparation, forcément, elles vont dire qu’elles sont en difficulté. On a dû s’adapter à leur préparation et ça fait perdre du temps. C’est un peu la déception. Et aussi, on s’aperçoit que l’on commence à avoir quelques blessées. 

 

Comment sens-tu tes joueuses à deux jours du début de championnat ?

Les joueuses sont très motivées, impatientes de commencer le championnat, contre une équipe de Besançon qui va se battre comme la saison dernière, surtout à domicile. Elles vont vouloir tout de suite marquer le championnat. C’est à nous de rester sur la dynamique de la saison dernière, d’essayer de gagner tous les matchs. Comme je l’ai dit aux filles, il faut commencer pied au plancher. Il n’y a pas d’équipes à négliger. Même les « petites équipes » seront dures à battre. Elles vont essayer de prendre des points contre nous, elles nous connaissent maintenant. Il va falloir gagner tous les matchs et ne rien donner à nos concurrents. 

 

Ton groupe a changé avec de nouvelles têtes qui ne connaissent ni cette compétition, ni la région. Comment les mettre dans le bain ?

Elles arrivent dans un club phare. L’AJ Auxerre est un club réputé pour sa formation, donc on est beaucoup là-dedans et dans la progression des joueuses. Quand elles sont venues ici, elles s’attendaient déjà à beaucoup de rigueur au niveau du travail. Il faut du sérieux de leur part à l’entraînement et en dehors du foot. Tout ce qui est invisible est important pour les filles, on ne peut pas le contrôler. Il faut qu’elles soient très précises par rapport à ça, notamment l'hygiène de vie. Il faut qu’elles mangent bien, équilibré, qu’elles se couchent à une heure respectable. Tout est important. On fera un bon championnat si les filles sont conscientes de tout ça. 

 

Seules deux équipes ne sont plus là depuis la saison dernière (descente de Delle, dissolution de Dijon 2), pour le reste c’est un championnat inchangé. Que peux-tu dire sur les équipes que vous allez affronter ? 

On commence à bien les connaître. Saint-Vit fait quasiment toutes les années les barrages et veut monter. Ça va être encore la « guéguerre » cette année pour cette place de première, parce que Saint-Vit nous connaît, tout comme on les connaît. Ils ont aussi recruté. Ce n’est pas loin de Dijon et comme l’équipe réserve s’est arrêtée, beaucoup de joueuses sont parties dans les clubs aux alentours comme Selongey, Longvic et Saint-Vit. Ce sont donc des clubs qui se sont renforcés. Le championnat va être encore plus difficile que l’année dernière. Il va falloir avoir une grosse rigueur dans tout, et dès le départ. Il ne faudra pas la lâcher.  

 

Qu’attends-tu de cette première journée face au Racing Besançon ?

J’attends un groupe déterminé. Même s’il y aura quelques absences, des blessures, j’attends que tout le monde soit concerné, les remplaçantes aussi. Comme je leur dis, lorsqu’on gagne un championnat, ce n’est pas à 11, c’est avec un groupe de 30 joueuses en comptant l’équipe réserve. Si tout le monde est concerné par cet objectif-là, je pense qu’on va faire un bon début de championnat. Il y a quelques manques dans l’équipe mais c’est le cas de toutes. Il y a une adaptation à avoir pour pallier tous ces départs.

 

Quels sont tes objectifs avec ce groupe de R1 Féminine ?

L’objectif n°1 pour nous, c’est la montée. Au niveau de la R2, je veux que les filles soient le réservoir de l’équipe première. Quand j’aurai un problème avec l’équipe 1, il faut que ces filles-là soient tout de suite prêtes à y jouer. Pour ça, il faut une très grosse rigueur au niveau de la réserve. D’ailleurs, on va intégrer quelques jeunes au niveau de l’équipe réserve car on veut promouvoir au maximum ce football féminin. On veut que les meilleures jeunes filles entre 16 et 18 ans puissent intégrer cette équipe R2, de façon à ce qu’elles puissent jouer en équipe première un jour.

 

 

Dans la même catégorie

Féminines
DU LUNDI 24 AU VENDREDI 28 OCTOBRE PROCHAIN, LE STAGE 100% FÉMININ REVIENT POUR LES VACANCES DE LA TOUSSAINT. ...
21 sep 2022
Féminines
Depuis deux semaines, le groupe de R1 Féminine a repris le chemin de l'entraînement....
01 sep 2022
Féminines
L'AJA-Stade prépare sa rentrée avec les premières portes ouvertes de la saison....
12 aoû 2022
Féminines
2ème du classement de R1 Bourgogne Franche-Comté, l’AJA-Stade s’était donnée le droit de participer aux barrages d’accessio...
21 juin 2022