Vous êtes ici

Club

La première Académie française en Chine est auxerroise

22 mai 2019

Après plusieurs années de travail, l’AJ Auxerre a officiellement ouvert l’Académie de Bengbu aujourd’hui. Visite guidée et en images avec Alain Fiard, le responsable technique et sportif.

La scène se passe dans le hall de l’hôtel où nous logeons à Bengbu, une ‘petite’ ville chinoise. La campagne comme ils disent là-bas. Parmi ses quatre millions d’habitants - oui, vous avez bien lu '4 millions' - il y a une silhouette que l’on repère plus facilement que les autres. En compagnie de Bernard David et des journalistes icaunais présents sur place, elle lance : « Et là, je me retrouve aux 16 mètres. Je passe devant Boli et je trompe Bats de la tête ». Cette silhouette est celle d’Alain Fiard, l’un des hommes qui a permis à l’AJ Auxerre de lancer avec réussite son Académie en Chine, une première pour un club français. Si on ne se lassera jamais de ces histoires, d’autant plus avec un compteur aussi captivant qu’Alain Fiard, à notre tour de vous illustrer la sienne, qui se déroule à un peu plus de deux heures de train de Shanghai.

Tout comme celui de David Vandenbossche, le nom de Bengbu ne vous est pas inconnu. L’AJA Académie de Bengbu est un projet de longue date. Dès l’arrivée de James Zhou en tant qu’actionnaire majoritaire de l’AJ Auxerre, le club a envisagé l’ouverture en Chine d’une filiale de son Centre de Formation. Pour donner vie à cette vision sportive, l’AJ Auxerre et la ville de Bengbu ont signé un accord de coopération en novembre 2017. Depuis, Alain Fiard, accompagné à une certaine période par ‘VDB’, s’occupe de la détection des jeunes joueurs et de leur progression au quotidien.

Présente en Chine cette semaine pour finaliser ses trois premiers partenariats de développement, l’AJ Auxerre a signé aujourd’hui une convention pour les quatre prochaines années à Bengbu. Le club a donc le plaisir de vous l’annoncer : AJA Academy Bengbu a officiellement ouvert ses portes depuis le 4 mai 2019.

L’union de l’AJA avec Bengbu.

Pendant la cérémonie, en présence d’une vingtaine de journalistes chinois et en faisant référence à la boutonnière offerte par les officiels, Francis Graille a expliqué qu’il s’agissait d’un « mariage entre l’AJA et Bengbu. Maintenant, nous espérons que nos enfants deviendront, pour certains d’entre eux, des footballeurs professionnels ».

Les jeunes ont tout sur le site du Sports Center de Bengbu pour y parvenir. L’Académie possède un dortoir, une cantine, des bureaux, une salle de classe et un terrain avec une pelouse toute neuve. Elle travaillera en collaboration avec l’une des trois meilleures écoles de la région d’ici quelques semaines. Dès lors, elle fonctionnera de la même manière que notre Centre de Formation en France. Vous découvrirez tout cela dans la galerie présente en bas de l’article.

Aujourd’hui, une vingtaine de joueurs sont pensionnaires de l’Académie. La moitié est originaire de Bengbu, l’autre vient de l’extérieur. Les jeunes qui ne peuvent pas rentrer chez eux le week-end sont hébergés par des familles d’accueil chez leurs coéquipiers. L’objectif à long terme est de profiter des résultats, de la progression et de la coopération avec les clubs de proximité pour renouveler les générations de joueurs. 

Félicitations à toutes les personnes qui ont œuvré en faveur de ce projet, de sa modélisation jusqu’à son lancement. Nous souhaitons une bonne réussite à Alain Fiard. Puissent ses causeries et celles du Président de l’AJA, durant l’après-midi, inciter les jeunes à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Car pour l’AJ Auxerre, c’est un réel privilège que de pouvoir être le premier club français à ouvrir une Académie de football en Chine. 


 

Dans la même catégorie

Billetterie
C’est parti !...
17 juin 2019
Club
La pelouse du Stade Abbé Deschamps, c’est un t...
07 juin 2019
Club
Notée tout au long de la saison par les advers...
06 juin 2019