Vous êtes ici

AJAprès-match

Le combat continue après une défaite cruelle

04 mai 2019

Battue dans le temps additionnel par Châteauroux, l’AJ Auxerre ne confirme pas le bon point gagné un peu plus tôt dans la semaine. A deux journées du terme, elle ne possède désormais plus de marge de manœuvre sur la zone rouge.

C’est probablement l’un des résultats les plus frustrants de la saison. A la valeur du match réalisé, l’AJA ne méritait pas de perdre hier soir. Elle ne méritait probablement pas non plus un simple partage des points. Clairement elle aurait mérité de prendre les trois points qui auraient pratiquement assuré le maintien. De sa chasse aux points, elle est pourtant rentrée bredouille, percutée par la tête victorieuse d’un Chevreuil à quelques secondes de la fin du match. Un dénouement particulièrement cruel.

Dans tous les bons coups, Féret a manqué un penalty.

A la baguette, Féret a distribué le jeu de sa patte droite. Le meneur de jeu icaunais aurait pu signer une passe décisive si Fomba (5’), Tacalfred (7’, 16’) et Philippoteaux (13’) s’étaient montrés plus prompts. Dans l’autre camp, Diarra, oublié par la défense, s’est retrouvé face à Michel. Mais l’ancien ajaïste n’a pas trouvé le cadre (5’). Sur un centre d’Arcus, les Auxerrois ont réclamé une main dans la surface (17’). Mr Gaillouste n’a pas bronché. Ce n’était que partie remise. Puis Philippoteaux s’est à son tour présenté seul face à Pillot, sans réussite (25’). Les visiteurs ont repris du poil de la bête. Michel a repoussé une grosse frappe de Barthelmé aux 20 mètres (35’). Mais il ne pouvait rien sur la frappe de près du milieu castelroussin après une talonnade astucieuse de Diarra (0-1, 36’). La réaction auxerroise fut immédiate : sur une passe lumineuse de Féret, Dugimont était accroché dans la surface. Féret s’est présenté face à Pillot qui a repoussé la tentative de l’ancien rennais au gré d’un superbe plongeon (38’), avant de récidiver sur une frappe à l’entrée de la surface du numéro 25 auxerrois, impliqué dans tous les bons coups (44’) de la première période.

Des remplacements payants qui n’ont pas étés récompensés.

Mancini est rentré en jeu dès le retour des vestiaires. L’Argentin n’a pas tardé à se mettre en évidence : sur une passe latérale de Yattara, il a armé une frappe du gauche depuis les 20m pour tromper la vigilance de Pillot (1-1, 54’). Puis c’est Begraoui, en remplacement d’un Yattara blessé, qui s’est également montré remuant (62’, 70’, 72’). Pillot se montrait décisif sur les frappes du jeune attaquant et sur deux belles situations pour Mancini (76’, 79’). Les frappes de Fomba (81’) et Arcus (90+2’) ont pour leur part été déviées par une tête ou un pied rouge et bleu. A l’abnégation, les Castelroussins pliaient, sans jamais rompre. Recroquevillés dans leur camp, ils ont crucifié l’AJA sur un long ballon remisé de la tête en direction de Chevreuil, esseulé à huit mètres des cages (1-2, 90+4’). Le banc de touche des visiteurs exultait. Châteauroux assurait son maintien et replongeait l’AJA dans la bataille. Les hommes de Cédric Daury devront grappiller des points à Grenoble et contre Valenciennes pour assurer eux aussi leur avenir en Domino’s Ligue 2.

On ne lâche rien, le combat continue. Tous à Grenoble vendredi prochain, unis avec la TeamAJA !

 

Le scénario est très cruel. On aurait largement mérité de mettre un deuxième but tellement on a dominé en deuxième période. Beaucoup de choses nous sont défavorables ce soir. Il ne faut surtout pas baisser les bras. Il faut rester unis, récupérer et repartir au combat. Je dépasse le cadre du foot. Il faut affronter les choses droit dans les yeux. Il faut être des gaillards, il faut être des hommes. On a le droit d'encaisser durement la chose. Mais on n'a pas le droit de lâcher. Et les joueurs ne lâcheront pas. Plus que jamais, c'est l'union sacrée pour relever ce challenge que l'on ne voulait évidemment pas.

Cédric Daury

 

Auxerre - Châteauroux : 1-2

Auxerre, Stade Abbé Deschamps / 6372 spectateurs / Arbitre : Mr Gaillouste

But : Mancini (54’) pour Auxerre, Barthelmé (36’), Chevreuil (90+4’) pour Châteauroux

Avertissements : Michel (65’), Philippoteaux (73’) pour Auxerre, Sangante (38’), Barthelmé (45+2’), Mboné (75’) pour Châteauroux

 

AJ Auxerre, la compo : Michel, Arcus, Tacalfred, Souprayen (cap), Boto, Touré, Fomba, Dugimont (Mancini 46’), Féret, Philippoteaux, Yattara (Begraoui 59’)

Entraîneur : Cédric Daury

 

Châteauroux, la compo : Pillot, Mboné (cap), Bourillon, Condé, Alhadur, Sissako, Sanganté, Tounkara (Livolant 78’), Diarra (Goba 66’), Yamga (Chevreuil 84’), Barthelmé

Entraîneur : Nicolas Usaï

Dans la même catégorie

AJAprès-match
Le maintien, un stade plein, la retraite de Ju...
18 mai 2019
AJAprès-match
Pour son dernier déplacement de la saison en c...
11 mai 2019
AJAprès-match
Découvrez le onze de départ pour l'AJ Auxerre ...
10 mai 2019
AJAprès-match
L’AJ Auxerre a arraché le point du match nul l...
30 avr 2019