Vous êtes ici

AJAvant-match

Trouver la faille

19 oct 2018

L’AJ Auxerre court après une victoire depuis six journées. Elle reçoit ce soir Béziers, un promu qui a le vent en poupe depuis plusieurs années.

Une belle histoire du football français, l’AS Béziers, rend visite aujourd’hui à l’une des plus grandes histoires du ballon rond hexagonal. On ne vous réécrit pas les glorieux chapitres du club au lendemain de l’anniversaire de son plus illustre entraîneur, Guy Roux. Rappelons juste que l’AJ Auxerre a gravi tous les échelons nationaux, de la DH au titre de champion de France en quelques décennies. Et qu’il est resté « un grand club ». Ce ne sont pas nos propos, ce sont ceux de Rédah Atassi, le défenseur de Béziers. Avec des pointes de chauvinisme et d’objectivité, nous ne pouvons qu’acquiescer. Si la comparaison ne peut pas être aussi flatteuse aujourd’hui, Béziers a connu une ascension fulgurante ces dernières années. En toute sportivité, nous ne pouvons que les en féliciter. En quatre ans, l’ASB est passé du quatrième échelon fédéral, le CFA, au second, la Domino’s Ligue 2. « On découvre ce championnat qui ne pardonne pas à chaque erreur » expliquait hier encore Rédah Atassi. En manque d’efficacité depuis le début de saison et dans les deux surfaces, ce ne sont pas les Auxerrois qui le contrediront.

Tout un club soudé

On ne va pas non plus vous le cacher, le Président Francis Graille et le Directeur Sportif Cédric Daury ont réaffirmé un soutien sans faille de l’ensemble de la grande famille AJA à Pablo Correa, à son staff et à son effectif. Nous croyons tous et nous ambitionnons tous à des jours meilleurs sur le plan sportif. Ce sont les aléas du jeu et en tant que compétiteurs, staff et joueurs ont préparé du mieux possible la rencontre à venir face à Béziers. A la recherche d’un déclic offensif, les Auxerrois ont débloqué le compteur but face à Lens grâce à Jordan Adéoti, suspendu ce soir. Et ce, après cinq matches de disette pour les bleu et blanc. Qui n’étaient toutefois pas parvenus à l’emporter. A Orléans en match amical vendredi dernier, Ketkeophomphone et Dugimont par deux fois ont également trouvé le chemin des filets. Ce qui a permis aux Ajaïstes de renouer avec la victoire. Ce n’était qu’en préparation, mais il était important pour Pablo Correa « de retrouver la victoire, même en amical. Maintenant il faut le reproduire en championnat ».

100 % de victoires après l’ouverture du score

Carlens Arcus dans le camp icaunais et Magno Novaes dans celui de l’Hérault manqueront notamment à l’appel. Si l’on vous cite le latéral droit auxerrois et le capitaine gardien de but biterrois parmi les absents du jour, c’est tout simplement parce que les deux joueurs sont les seuls à avoir disputé l’intégralité des matches en championnat pour l’AJA et pour l’ASB. Les deux équipes font partie des moins prolifiques de la Domino’s Ligue 2, avec huit buts chacune en dix journées. Elles partagent un autre point commun : celui de s’imposer quand elles ont marqué en premier. Quand ce scénario s’est produit, les deux formations ont remporté leurs deux matches. Béziers est une équipe redoutable qui réalise « un bon début de championnat » comme l’a rappelé Pablo Correa. Elle ne s’est toujours pas imposée à la maison. Mais loin de ses bases, elle s’est imposée à trois reprises. La dernière en date au Havre il y a quinze jours (2-3). L’AJA n’a pour sa part plus gagnée depuis six journées. Va-t-elle parvenir à inverser la tendance ce soir ? On vous donne rendez-vous au Stade Abbé Deschamps pour le découvrir.

Ils se sont exprimés :

La meilleure solution pour s'en sortir, c'est d'être bien conscient de la situation. On a bien travaillé, on a bien préparé ce match très important pour nous. Il faut trouver la faille chez l'adversaire. On doit regarder ce match, pas plus. L'adversaire a obtenu de bons résultats. On se prépare à un match difficile. Mais on a travaillé en conséquence

Pablo Correa

 

C’est un championnat qui ne pardonne pas. Chaque erreur coûte des points. Je pense qu’en déplacement, on est un peu plus prudent et on essaye de jouer les bons coups à fond. Auxerre reste un très gros club. Je pense qu’ils ne vont pas changer leurs principes de jeu et avoir la balle. Nous on se doit de bien défendre, surtout à l’extérieur

Rédah Atassi

 

AJ Auxerre – AS Béziers

A 20h au Stade Abbé Deschamps

Arbitre : Mr Rouinsard

Auxerre : Michel, Westberg, Ba, Bellugou, Boto, Marcelin, Souprayen, Youssouf, Barreto, Féret, Fomba, Goujon, Touré, Ketkeo, Mancini, Merdji, Philippoteaux, Yattara

Entraîneur : Pablo Correa 

Béziers : Viot, Marillat, Rherras, Taillan, Atassi, Kouagba, Lingani, Mostefa, Etou, Nouri, Aabid, Elissalt, Kanté, Beusnard, Rabillard, Sissoko, Soukouna, Ramalingom

Entraîneur : Mathieu Chabert

Dans la même catégorie

AJAvant-match
Une semaine après un succès bien construit fac...
05 mar 2020
AJAvant-match
Réception des Chamois Niortais vendredi soir p...
27 fév 2020
AJAvant-match
L'AJ Auxerre se déplacera lundi soir à Troyes,...
23 fév 2020
AJAvant-match
Comme annoncé en conférence de presse ce matin...
23 fév 2020